Médicis , la jeunesse d'une reine.
Connectez vous!

Médicis , la jeunesse d'une reine.

Venez à Florence rencontrer Marie de Médicis celle qui deviendra reine de France. Mais là n'est pas la question. Un meutre suspect à eu lieu....
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Ouverture du forum soyez les bienvenus!
Vous pouvez désormais nous contactez par e-mail : medicis-leforum@hotmail.fr
Devenez partenaire! Pour cela remplissez le feuille partie "invités"
Participez au Grand Bal de Printemps!
Participez au Grand RP de Rencontre dans les couloirs du Palais!

Partagez | 
 

 Evénement : Bal de printemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Giulana di Sorra
Admin
avatar

Messages : 33
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/03/2011
Localisation : Florence

MessageSujet: Evénement : Bal de printemps   Ven 20 Mai 2011 - 13:43

Grand Bal de Printemps (GBP)


Giulana passa dans les différents salons. le premier abritaient les buffets. les fontaines décoraient de nymphes déversaient des flots de boissons. Les buffets étaient couverts de pyramides de fruits et de patisseries. Dans le deuxième il y avait des loteries. Dans le prochain il y avait des musiciens. Ils accordaient leurs violons en attendant l'arrivée des invités. Dans le prochain les musiciens souraient en sourdine car cette salle abritaient les jeux. Enfin le dernier il y avait une scène où les comédiens jouraient une comdie Dell'Arte. Giulana avait fait placer pour la protection de Marie des gardes un peu partout. Ell fit signe aux musiciens de jouer. Les domestiques commencèrent à entrer. cette fête était ddiée à tous. Domestiques,nobles et bourgeois se mélangeraient.Cette fête était costumée. Bientôt nymphes,muses,jardiniers commencèrent à affluer. Giulana était déguisée en marguerite. Marie étai en rose rouge. "Reine des fleurs!" avait elle dit. La fête commencée. Giulana fut joyeuse. mais soudain elle s'assombrit. N'y aurait il pas un niuveau meutre? Tous étaient déguisé. C'était le meilleur moment. de suite elle s'entraprit de rester toujours à quelques metres de Marie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
Luana del Campanelli

avatar

Messages : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 18
Localisation : Florence, Italie

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Ven 20 Mai 2011 - 15:50

Ce jour-là, c'était le Grand Bal de Printemps. Il faut se mettre en costume en rapport avec le Printemps. Je me déguisais en nymphe, et ma sœur Mathilda venait aussi, déguisée en violette. Notre petite sœur Leïla était, quant à elle, déguisée en une mignonne petite rose blanche. Francesco n'était pas venu, car il prétendait se sentir mal, mais je sais qu'en réalité, il a le cœur brisé à cause de sa fiancée qu'il aime tendrement et qui est partie dans son pays d'origine, la France, pour quelques semaines. Ma mère était magnifique dans son costume de muse. Mon père faisait un beau jardinier, et, mes parents ensemble, faisaient un très beau couple de muse et de jardinier. Ma petite sœur était très mignonne et elle semblait bien s'amuser. J'étais très joyeuse, jusqu'au moment où je repensais au meurtre d'Anastasia. Certes, nous nous amusions, mais...
Je vis au loin Giulana di Sorra qui semblait troublée elle aussi. Je m'approchais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Battistina Valentini

avatar

Messages : 20
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2011
Localisation : Florence

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Mer 25 Mai 2011 - 15:15

J’avais sauté de joie quand Guilana m’avait annoncé qu’un bal avait lieu. J’adore les bals, surtout porter de belles choses. Je n’étais pas trop coquette mais la laine me lassait un peu. Surtout que cette année la fête allait être masquée ! Idéale pour découvrir le tueur qui a assassiné Anastasia ! Marie m’avait offert une belle robe qui représenté une lilas. J’adorais ces fleurs d’une couleur qui me rappelait de bon souvenir. Ce matin même, j’avais aidé la Dauphine a se vêtir de son costume de Rose rouge. Elle avait rit quand je lui avais avoué qu’un jeune homme avait capturé mon cœur. Et oui j’aime un garçon ce qui est a vrai dire bizarre. Le problème c’est que cette Véra me l’a piqué ! Je l’as déteste !!!!!!!

Bref à son tour Marie m’avait aidé à mettre ma tenue. Elle savait que je n’avais pas l’habitude du corset et de tout le tralala. Quand elle eu fini de m’attifer, de me coiffer et de ma maquiller je me jetais presque devant la glaçes. La fille que je vis me fis tousser tant elle était belle et que le corset était serré. Je rigolais un bon coup avant de ma lancer avec grâce dans le long couloir qui menait aux salons. Bien entendu j’étais derrière Marie. La porte s’ouvrit mais n’annonça aucun nom. Je rigolais derrière mon éventail. Et oui j’avais aussi un éventail.

Je regardais dans l’assemblé qui se trouvait là. Je vis Guilana. Je la reconnu grâce a sa posture car étant domestique j’observais tout le monde. Son regard était posé sur Marie et je compris qu’elle n’allait pas la lâcher de la soirée. Je m’approchais encore plus de la dauphine en lançant un regard a Guilana. Elle devait comprendre que c’était moi. Mais une jolie nymphe passa devant moi. Je bouillais de rage car ce n’était pas le moment de jouer a cache-cache !

Je quittais à regret Marie, tout en la surveillant. Avec ma robe couleur lilas, les perles dans mes cheveux et mon visage angélique beaucoup de jeunes hommes me regardaient, ne se doutant pas une minute que je pourrais être une domestique. Je leur souriais avec mystère mais sans faire gourgandine. Je m’approchais de la nymphe avec une moue à faire peur. J’allais lui sauter dessus lui faire comprendre qu’elle devait partir de mon champs de vision.

Je me stoppais derrière elle et lui touchais l’épaule en tapant du pied.

-Excusé moi Mademoiselle mais je vous prie de disparaitre de là. Je suis avec la Dauphine et vous m’avait impunément caché la vue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theelizabeth.forumgratuit.org
Luana del Campanelli

avatar

Messages : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 18
Localisation : Florence, Italie

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Mer 25 Mai 2011 - 15:33

Alors que je m'approchais de Giulana, une magnifique jeune fille qui était déguisée en lila, me tapota l'épaule et me dit :
--Excusez-moi Mademoiselle, mais je vous prie de disparaître de là. Je suis avec la Dauphine et vous m’avez impunément cachée la vue !

Comme je ne m'y attendais pas, je me retournais, un peu tremblante. Son ton sec me faisait peur, et pourtant, son visage me disait quelque chose. Je lui répondis le plus poliment du monde, mais on sentit dans ma voix qu'elle me faisait peur.
--Oh, excusez-moi! Je ne voulais point vous gêner, vous et la Dauphine.

Son regard me fixait tendit que je baissais la tête. Cette personne, plutôt gourgandine et coquette, qui n'acceptait pas qu'on la gêne, me rappelait quelqu'un, mais qui?

--Vous ne seriez pas...Claude de Lorraine? Vous me rappelez vaguement quelqu'un, mais...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude de Lorraine

avatar

Messages : 10
Réputation : 1
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Mer 25 Mai 2011 - 19:21

Ce soir il y’ avait un bal , à l’italienne et Claude décidait d’être de la partie . Son époux ne pu pas venir , ce qui ne la peina pas temps surtout qu’elle avait un plan . Pourquoi ne pas séduire , le faible duc et ainsi obtenir des informations capitale . Quand elle su que Marie décida de se mettre en rose rouge , elle réfléchie une bonne partie du mois avant de jetée son dévolu sur une fleur de lys . Oui rien de tel pour rappeler ses origines française royale et défiait la petite . Vêtue d’une robe blanche , un vertugadin , un col brodé de dentelle et de perles jaunes de même que dans ses cheveux , elle ne pouvait éblouir que par son col . Point de fraise , mais celui-ci se divisé tel un fleur de lys . Elle décida de lâchée ses cheveux bruns dans son dos , où se trouvait une petite couronne de fleur . Enfin prête , elle prit deux de ses dames , les plus belles , et commença à sortir de ses grand appartement du palais pitti
Je souriais , saluant les passant , les courtisans où le chambellan m’annonça
-Sa grâce Claude de Lorraine , épouse du frére du duc , petite fille de France
J’entrais magistralement de manière à être vue de tous . Ce soir je voulais , devais être la reine de la fête , la plus forte

Elle déambula dans la salle , dansa une volte puis prit un ver de vin quand elle observa deux jeune femme parlait . Une était en lilas
*Mignonne * elle reconnu une domestique de Marie , quand à l’autre en muse . *elle ne manqua pas d’air pour croire être si belle *
--Vous ne seriez pas...Claude de Lorraine? Vous me rappelez vaguement quelqu'un, mais...
Ainsi , elle ne me connaissait pas ! Et bien je n’allais pas la décevoir . Mes dames me suivirent et je tapota le dos de la jeune femme
-Moi-même très chère , a vouloir me chercher des yeux , j’apparais dis je en riant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Battistina Valentini

avatar

Messages : 20
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2011
Localisation : Florence

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Sam 28 Mai 2011 - 14:22

En voyant la Muse se retourner, je reconnus la jeune noble Mlle de Campanelli. Cette jeune fille parle à tout le monde sans exception. Elle était même très gentille avec les domestiques ce qui fait que je l’aimais bien. Je ris dès qu’elle me soupçonna d’être la grande vaniteuse de Lorraine. Mon rire cristallin en fit retourner plus d’un et j’eu un hoquet de surprise en voyant que je ne pouvais pas me plier en deux car j’avais le corset. Je faillis m’étouffer tellement je toussais, mais une voie me fis arrêter tout de suite.

Cette voie ! Ah ! Je grinçais des dents en relevant doucement la tête. Mes yeux prirent une couleur noir et je savais à ce moment précis que si cette prétentieuse rajoutait quelque chose je lui sautais dessus. Et son rire était tellement parfais que ça me dégouté. Mais pour paraitre dans le jeu du costume je pris le même aire que celle-ci, c'est-à-dire un aire hautain.

-Mais voyons que dites-vous ! Je suis Claude de Lorraine !

Ma voie aigue et mon aire précieuse me fit faire un petit souri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theelizabeth.forumgratuit.org
Luana del Campanelli

avatar

Messages : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 18
Localisation : Florence, Italie

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Sam 28 Mai 2011 - 14:48

Alors que j'avais enfin reconnue la douce et sympathique Battistina, l'une des domestiques de Marie, nous rigolâmes toutes deux. Puis une dame d'une grande élégance, déguisée en lys, --une française, à n'en pas douter--, s'approcha de nous. Je reconnus aussitôt la Lorraine. Cette grande dame ne vivait que pour sa France. Ce pays "si beau, plus jolie que l'Italie", comme disaient certaines Françaises à la Cour de Marie. Je déteste leur ton hautain. Surtout la Lorraine. Celle-là, je ne peux guère la voir. Après la parole de Claude de Lorraine, --celle-ci riait de son ton hautain, tout comme ses dames toutes aussi idiotes--, Battistina qui, elle aussi la détestait la Lorraine, me répondit, en ignorant complètement cette dame :
-Mais voyons que dites-vous ! Je suis Claude de Lorraine !

Je m'empêchait de pouffer de rire. Elle avait imité la Lorraine... Battistina et moi nous, nous nous retenions tellement de rire que nous ne pûmes nous empêcher de le faire. Claude de Lorraine nous regardait... Pour cacher mon embarras, je répondis :
-Oh, c'est bien ce qui me semblait... Vous êtes la "GRANDE" et "BELLE" princesse de Lorraine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude de Lorraine

avatar

Messages : 10
Réputation : 1
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Sam 28 Mai 2011 - 17:08


Je ne sais pourquoi mes relations avec la fameuse dame en lilas soit Battistina Valentini , a mon arrivée ici pourtant il me semblait était devenu son amie ,je lui racontait tout mes secrets même les plus intimes . Elle seule me consolait quand mon époux devait venir accomplir brutalement son devoir conjugal comme certains le dise . Puis Marie l’avait demandé et depuis ne servant que les intérêts de celle se croyant capable de remplacé ma tante de le lit de Navarre , e vivait plus que par elle . Celle-ci se voyait déjà à St Denis . Mais sa ne serait que désillusion d’autant qu’henry III , mon oncle n’était pas encore décédé bien que sans héritier . Jamais , elle ne leur plaira , et sera résigné au rang de ventre . Oui comment Navarre pourrait t’il resté fidèle à une femme . Et dire que je failli l’épouser ! Peut être aurais je était plus heureuse qui sais ….
Celle-ci me regardais avec un air enragé et ses yeux dévirent noir .
-Mais voyons que dites-vous ! Je suis Claude de Lorraine
Je ris à son imitation . Que savait t’elle de ma vie ! rien avait t’elle était à la st bartelemy ? Non elle n’avait pas vu la seine rouge , les cadavres au Louvres , sa famille se déchirait . Elle me manquait , oui ! Ma cousine Mary Stuart était en prison , marguerite en auvergne , ma grand mère décédée ,idem de mes cousins guises . Seule ma tante Anne d’este , ma grand-mère et ma terrible cousine fanatique Catherine m’écrivait . Je me sentais si seule ici .
Elle sourit fière d’elle-même . Elle me pensait stupide , prétentieuse , méchante mais à ce moment ci elle-même était ce qu’elle critiquée . Son ami , elle aussi ne m’aimait guère , moi cette étrangère , française . Savait t’elle que j’avais du sang italien ? Que la moitié des choses de la ville m’appartenait pas droit . Les italiens avaient tellement peur de la France , un pays uni quand eux était divisé . Pourtant je me donnerai corps et âme à la toscane quand je serai grade duchesse . Je souris
-Pardon votre altesse dis je en plongeant dans une magnifique révérence , j’eu voulu prendre votre identité le temps de la soirée afin de faire une bonne farce . J’espére que vous n’estes pas fâché lui dis je tandis que j’appelais un valet afin qu’il dise à la jeune femme
:Pourquoi tant de haine , vous avec qui j’étais amie , du moins il me semble à moins que vous étiez hypocrites comme la plupart de la cour
Je me concentrais sur l’autre jeune femme qui pouffais à chaque instant
*Quelle pi bèche *
-Oh, c'est bien ce qui me semblait... Vous êtes la "GRANDE" et "BELLE" princesse de Lorraine...
-Ce changement de rang , me fait chaud au cœur mais je devine que vous êtes nouvelle dans notre belle firenze dis je avec un accent italien parfais . Puisque comme chacun le sait la princesse de Lorraine n’est pas très grande non ? demandais je à la cour que je prenais en témoin .
Je remettais en place les pans de ma robe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luana del Campanelli

avatar

Messages : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 18
Localisation : Florence, Italie

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Sam 28 Mai 2011 - 17:35

Contrairement à ce que je pensais, la Lorraine ne prit pas mal nos éclats de rire et nos moqueries sur elle. Elle improvisa, et fis sa révérence devant Battistina. Elle lui dit :
-Pardon, votre altesse, j'ai voulu prendre votre identité le temps de la soirée pour faire une bonne farce. J'espère que vous n'êtes pas fâchée.

La Lorraine! Elle avait dit cela! Battistina et moi nous regardâmes, ébahis. Puis nous nous remirent à pouffer de plus belle. Mais bon, mes professeurs disent toujours que je suis une brillante élève et que je suis sérieuse. Je m'arrêtai sur le champ en pensant à mes professeurs. A présent, je regardais avec sérieux la suite de la scène. La Lorraine continua :
-Ce changement de rang , me fait chaud au cœur mais je devine que vous êtes nouvelle dans notre belle Florence. Puisque comme chacun le sait la princesse de Lorraine n’est pas très grande non ?

Comme celle-ci se vengeait à sa façon, je me dis qu'elle avait dû subir des choses horribles. Pendant un instant, j'eus pitié d'elle. Mais je pensais. *Elle me prend sûrement pour un pimbêche ou une jeune fille dans le genre. Ou peut-être pour une domestique. Et elle cherche à m'humilier, cette prétentieuse.* Je décidais de me présenter, pour montrer que j'étais noble :
-Je ne me suis point présentée : Luana duel Campanelli, je fais partie de l'une des plus riches familles de Florence, et des plus anciennes. Mes parents connaissent la future reine Marie, et ils sont appréciés par la Cour. Je peux paraître prétentieuse, mais je ne le suis point. Et une dernière chose, je ne suis point nouvelle à Florence, puisque ma famille y habite depuis des générations et des générations...

Sur ce, je fis ma révérence en disant "pour vous servir", et je m'écartais d'elle pour rejoindre Giulana qui devait normalement toujours se trouver là. Non! Elle avait disparu! Où était-elle? Je continuais de la chercher. Tout en la cherchant avec Battistina, je pensais que heureusement que mes parents n'avaient pas vu la scène, car sinon ils m'auraient fait la morale et j'aurai peut-être été punie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude de Lorraine

avatar

Messages : 10
Réputation : 1
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Sam 28 Mai 2011 - 18:02


-Je ne me suis point présentée : Luana duel Campanelli, je fais partie de l'une des plus riches familles de Florence, et des plus anciennes. Mes parents connaissent la future reine Marie, et ils sont appréciés par la Cour. Je peux paraître prétentieuse, mais je ne le suis point. Et une dernière chose, je ne suis point nouvelle à Florence, puisque ma famille y habite depuis des générations et des générations...
-

-Fort bien très chère ! Quand à moi ainsi suis-je démasquée alors . Je suis Claude deLorraine épouse de Fransceco Médicis . Fille de Claude de France , duchesse de lorraine et de Charles III de Lorraine . Par ma défunte mère , je descend de Catherine de Médicis et d’henry II . Ainsi dans mon sang coule celui de tous les rois de France et des grand duc de toscane . Sans oublier ceux des duc de Bretagne et de la famille Royale du Danemark . Ma tante est la reine de Navarre , une autre d’Espagne , une cousine d’écosse , une autre de France autant dire du monde . MON mariage fut tel un retour au sources si je puis dire annonçais je en souriant .
Loin de moi l’idée d’être prétentieuse mais cette femme ne semblait point m’aimer , ainsi j’étais comme attaquée
_Je suis heureuse que votre famille su se ranger au côté de la mienne et demeurer dans notre belle ville de florence , non comme les Pazzi et les Pitti . Ainsi je montrais ma connaissance de la ville et de ma famille .
Ironie du sort pensais je nous possédions les demeures de chacune de ces deux familles traitresses !
La jeune femme me fit une révérence digne d’une bonne éducation . Celle-ci parti quand soudain un parent proche de la jeune femme dit de loin
-Oui nous avons su voire la force et le bien que vous procurez à Florence
-Je suis de votre avis dis je avant de lever mon verre
-AU Médicis , l’assemblée me suivi et j’en souris quand la jeune Marie arriva .Ici tout le monde la voyait en futur reine et l’idée de placer une Médicis sur se trône ne me déplaisait pas mais une rancune naissait en moi . Physiquement, c'est une femme de belle prestance, grande, grasse, de petits yeux. Elle a le teint blanc, des cheveux châtains. Intellectuellement, elle n'a pas beaucoup de jugement ni de largeur d'esprit, elle dépend terriblement de son entourage. Indolente et nonchalante ; Voila comment il la verrons . Puis il faudrait déjà que le rpomit divorce … ..

Code:
Hp : ON fait comment au point de vue historique  . Puisque si marie à 15 son père est décédé . Mais elle n’épouse le futur henry 4 que 10 ans plus tard et pour le moment celui-ci n’est pas encore roi de France


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Battistina Valentini

avatar

Messages : 20
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2011
Localisation : Florence

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Dim 29 Mai 2011 - 9:04

Pour ne pas paraitre trop mal élevée, j’ouvris mon éventail d’un geste sec pour cacher le bas de mon visage et rire a mon aise. Oui, effectivement le mot grande ne correspondait pas trop aux Lorraine qui étaient de physionomie plutôt petite. Mais quand je vis le regard de Claude se poser sur moi avec une touche de tristesse, j’eu envie de pleurer. Mon nez me piquait et si j’osais fermer les yeux je savais que s’en été finie. Je pris une grande bouffé d’aire pour me recomposer un visage serein. J’étais une domestique et personne ne devait le savoir ! Une longue conversation s’en suivit entre Luana, Claude et la cour. Je suivais ceci d’un air absent et me souvenais que j’avais consolé Claude, qu’elle m’avait confié ses secrets ! Je regrettais ma conduite mais comment choisir entre Marie, celle qui m’avait accueillit au château, et Claude ?

Un jeune valet passa a mes cotés avec un plateau parsemé de verre de vin plus ou moins vide. J’en pris un ou la boisson n’avait pas disparue et je le portais a mes lèvres. Mais Claude donna un toast aux Médicis et pour ne pas faire trop...comment dire ? Enfin bref je levais mon verre et le bus d’un seul trait. Puis je m’approchais de La Lorraine et lui dit à l’oreille :

-Je suis désolé ! Mais dites-moi comment choisir entre vous et Marie !

Puis plus fort pour faire diversion, car toute la cour nous regardait. Enfin les pus curieux, je balançais une phrase complètement hors sujet.

-Ne trouvez-vous pas que ce vin est délicieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theelizabeth.forumgratuit.org
Luana del Campanelli

avatar

Messages : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 18
Localisation : Florence, Italie

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Dim 29 Mai 2011 - 12:44

Battistina était triste. Je savais pourquoi. Avant d'être au service de Marie, elle était à celui de Claude de Lorraine. Et puis, cette réflexion, de cette Lorraine! Est-elle sotte? Lorsque j'ai dit "GRANDE" en exagérant sur la prononciation, n'avait-elle point compris que je me moquais d'elle? Revenons-en à Battistina. Je l'ai vu se rapprocher de Claude et je l'ai entendu murmurer...
-Je suis désolée ! Mais dites-moi comment choisir entre vous et Marie !

Moi qui croyais que depuis son départ, elle ne pouvait plus la voir! Moi qui croyais aussi qu'elle était heureuse avec Marie. Mais Claude de Lorraine, n'avait-elle pas déjà giflé des domestiques? Marie, elle, au moins, avait grand cœur! Je l'appréciai, et elle aussi! Toute la Cour l'aimait... Toute la Cour? Non, Claude de Lorraine, elle, la détestait. Parce qu'elle était séparée de son pays, alors que Marie de Médicis allait y aller. En fait, ce n'était pas de la méchanceté, que la Lorraine détestait Marie, c'était par jalousie et envie. En pensant à cela, j'eus un petit pincement au cœur pour elle. La pauvre! Moi, si je devais quitter Florence et l'Italie, j'éclaterai en sanglots! Enfin, si c'était pour toujours. Et c'est le cas de Marie et de Claude. J'eus de la compassion pour la Lorraine. Battistina devait aussi en avoir. Après sa murmure, puisque tout le monde les regardaient, elle s'exclama haut et bien fort :
-Ne trouvez-vous pas que ce vin est délicieux !

Maintenant, j'avais pitié de Mme de Lorraine. Oui, la pauvre, tout ce qu'elle avait subi! Je décidais alors de continuer pour les aider. Un valet qui passait par là portait un plateau avec une dizaine de verres remplis de vins dessus. J'en attrapais un, et le bus. Je répondis alors :
-Vous avez raison, mademoiselle, ce vin est délicieux, ce nectar.... Vraiment délicieux!

Après ma réponse, je regardais Claude de Lorraine...

Code:
Claude => point de vue historique,  Marie a déjà rencontré Henry IV? Au pire, elle peut aller le voir en France, que ce ce soit passé ou non? Enfin, après, je dis ça, pas trop d'idées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude de Lorraine

avatar

Messages : 10
Réputation : 1
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   Sam 11 Juin 2011 - 14:48

Mon ancienne amie ouvrit son évantail d’un air sec surement pour se donner confiance ou que sais je mais je remarquais ce détail surtout la manière dont elle le fit soit à l’italienne . Connaissant parfaitement les us et coutumes de mon nouveau pays j’eu l’idée de le faire à la française avant de lui sourire .
Je regardais la fameuse Luana qui avez un toupet monstre ! Certes je n’étais pas grande mais point trop petite non plus mais ceci permettait de plaire au plus grand nombres d’hommes . Or ceux-ci ont le pouvoir ! donc autant profiter du peu d’ascendant que nous pauvres femmes pouvons avoir
Je ris puis dis à l’assemblée qui attendait ma réaction
-Grand … Quel adjectif ! Mes amis sommes nous grand par nature en taille ou alors en grandeur d’âme ? demandais je à l’assemblée . Soudain Batistina vint et me dit à l’oreille

-Je suis désolée ! Mais dites-moi comment choisir entre vous et Marie
Je lui pris discrètement la main et l’emmena vers une alcôve
-Je ne vous ai jamais demander de choisir . Vous avez préférée la futur dauphine ! Certes du moins le prestige de son enjeu international mais Partirai vous avec demandais je
-J’aurais aimer moins de haine , c’est la cour de florence qui m’a faites ainsi et vous le savez très chère . Je voulais juste rester en bon terme avec vous voila tout lui dis je
Je choisissais bien mes dames afin de faire tel qu’en France . En effet , chaque duchesse , princesse ou reine surtout celle-ci se devait d’avoir des dames d’éducation bonne , assez jolie , intelligente et maitrisant maintes art . Par la suite , elle les dotés lors de leurs mariages
Nous retournions en centre quand celle-ci déclama
Ne trouvez-vous pas que ce vin est délicieux !
-En effet , c’est un cadeaux de sa sainteté le pape . Il vient de la région de Bari me semble t’il prononçais je avant de boire
Je rentrais le ventre et me tenais droite comme mon rang me l’imposais . Les rumeurs me traités de cruelle comme quoi je giflé mes dames . Ceci n’est arrivait qu’une fois la malheureuse ayant insulté ma grand-mère ! J’étais sévères avec elle mais bonne et la plupart m’appréciais comme cette cour que je m’efforçais de moderniser . Quand à Marie , cette gamine , ma cousine , dansait au milieu de la salle . Plus ces jupes virevoltaient plus je la plaignait de porter la couronne de saint louis , elle ne devant pas être faites pour sa ! dans un monde éloigné de sa campagne toscane
Luana du se rendre compte de son mauvais jugement et me dit
Vous avez raison, mademoiselle, ce vin est délicieux, ce nectar.... Vraiment délicieux!
Je me décidais à être polie et agréable en brisant ma carapace
-En effet , avez-vous déjà gouter du vin de la Loire ? Nous devrions en déguster prochainement … Pourquoi pas dans mes appartements ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evénement : Bal de printemps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evénement : Bal de printemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» Entraînement d'orientation
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...
» Ménage de printemps 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médicis , la jeunesse d'une reine. :: Florence :: Le Palais :: Les salons-
Sauter vers: