Médicis , la jeunesse d'une reine.
Connectez vous!

Médicis , la jeunesse d'une reine.

Venez à Florence rencontrer Marie de Médicis celle qui deviendra reine de France. Mais là n'est pas la question. Un meutre suspect à eu lieu....
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Ouverture du forum soyez les bienvenus!
Vous pouvez désormais nous contactez par e-mail : medicis-leforum@hotmail.fr
Devenez partenaire! Pour cela remplissez le feuille partie "invités"
Participez au Grand Bal de Printemps!
Participez au Grand RP de Rencontre dans les couloirs du Palais!

Partagez | 
 

 Un meutre {RP de rencontre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Battistina Valentini

avatar

Messages : 20
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2011
Localisation : Florence

MessageSujet: Un meutre {RP de rencontre}   Dim 15 Mai 2011 - 18:54

Horrible



On aurait pu dire que ce matin allait être comme les autres. Tous aussi fatiguant et drôle a la fois. Je n’avais jamais pensé voir une chose pareille même si l’on m’avait nommé espionne au nom de notre chère Marie de Médicis. C’est d’ailleurs en partant de ses appartements que l’horreur a eu lieu.

Je venais de prendre le linge de la dauphine qui trainait sous son lit. Ma robe en toile de lin me caressant les côtes. Je n’avais pas mis de chemise ce jourd’hui mais mon jupons propre était bien la lui. Elle m’avait donné en cachette de plume d’oie et trois grandes feuilles, car elle savait que j’aimais beaucoup écrire. Pour la remercier je lui avais collé un énorme baisais sur la joue et la jeune fille avait rit. Cela m’avait fais chaud au cœur et mon beau sourire éclaira mon visage.

Je quittais donc la chambre de Marie en sifflotant, ma panière a linge sous le bras. Mes ballerines me frottaient le petit orteil et cela l’irritait. Chaque soir j’étais donc obligée de mettre de la pommade a base de quinquina sur la plaie. Ma voisine de chambre en profitait par la même occasion. Je sifflotais toujours une chanson que m’avait appris ma mère quand j’étais encore toute petite. Je m’arrêtais parfois car mon fardeau pesait lourd pour mon poids de plume. Les longs couloirs plus ou moins sombres se succédaient. Parfois le soleil perçait les vitres et chauffait mon visage. Même quand je restais au soleil mon teint de lait ne brunissait pas.

Quand près des grands escaliers un bruit suspect me fit retourner. Mon amie et moi avions plusieurs fois entendu des bruits comme celui-ci. Je sentais que cela ne représentait rien de bon. Je fis demi-tour et regardais un peu partout. Mes longues boucles rentraient dans mon bonnet, sortaient parfois et je les remettais furtivement derrière mon oreille. Mon cœur battait de plus en plus vite et un bruit de pas derrière un tournant me fit sursauter. Je m’approchais las jambes tremblantes et la peur au ventre. Je passais ma tête sur le coté pour voir ce qui se passait et là boum. Un corps était étendue parterre avec une rose dans la bouche. Du sang partout, des vêtements déchiraient.

Pour ne pas crier et alerter les nobles qui ne se trouvaient pas loin, je serrais mes points et mes ongles rentraient dans ma chaire. Je serrais aussi ma mâchoire et me mis a genou près du cadavre. Ma panière était près d’une porte qui devait mener vers une chambre. Avec mon tablier j’essuyais le visage d’une jeune fille. Elle respirait difficilement. Elle leva ces grands yeux bleu vers moi et souffla ces quelques mots.


-Toujours plus loin et de moins en moins droit.

Je ne comprenais pas le sens de ses mots et je ne pus lui demander car elle mourait dans mes bras. Une seul larmes coula sur ma joue. Comment pouvait-on tuer une si jolie demoiselle d’à peine 13 ans.
*Pauvre petite*
Je secouais la tête, dégouté. Des bruits de pas me firent, encore une fois, sursauter. Je tournais la tête et la personne que je vis me rassura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theelizabeth.forumgratuit.org
Claude de Lorraine

avatar

Messages : 10
Réputation : 1
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Un meutre {RP de rencontre}   Dim 15 Mai 2011 - 20:13

Quel matinée effroyable ! Rien n’allait pour moi . Déjà une nuit épouvantable , mon époux étant venu la passée au prés de moi dans le but qu’un héritier vienne le plus rapidement au monde . Ce dessin me faisait grand froid comment verrais je mon corps se transformer pour arborer un ventre rond . AH … On n’en était pas encore la .
9heures sonna au clochée de l’église San mito . J’étirai mes bras et appela une de mes dames
-Frascesca , une jeune florentine , à la beauté toscane
-Oui madame
-Préparer ma tenue bleu clair je vous en prie .
-Bien susurra t’elle
Soudain une passa et renversa de l’eau sur moi . Je levais la main avant de me retenir de la gifler mais cette jeune fille me fit de la peine .
-JE prendrez un bain et mettez de l’eau de rose de l’abbaye voisine , celle-ci adoucit ma peau . JE devrais en faire parvenir à la régente de France ajoutais je

En chemise de nuit je me pressais devant mon prie dieu selon mes habitudes puis alla dans l’eau .
-Eleonora … Comment se trouve notre chère Marie ce matin dis je d’une voix ironique .

Cette petite orpheline si tôt passant ces journées en compagnie de sa naine ne me plaisait guère prenant ces grand air , croyant être destiné à un roi de France alors que mes cousins règnent sur ce beau pays . Elle se vantait d’être Médicis mais moi aussi je l’étais ! et à la cour nous avions quasiment la même préséance dans l’ordre . Evidement cette catin de Bianca capello se trouve bien derrière

Une fois sortie j’entendis les oiseaux chantaient et le soleil arriva jusqu'à mois .
-J’irai dehors prononçais je tandis que ma dame me passait ma robe à la mode italienne , les françaises n’étant pas encore la , couleur abricot dont les avants bras étaient transparent et ma chemise du sous ressortait à certain endroit . Des fils d’or étaient brodé . Je mis mes boucles d’émeraude entouré de perles ainsi qu’un de mes collier en or préférée . Mes cheveux long brun floutait dans mon dos mais dessus se trouvaient une manille .
-Bien bien dis je en me levant . Eleonore et Fransca venez nous allons voir sa majesté le grand duc en avant mesdames .
Nous descendions les escaliers en saluant courtisans
-Ces descendant des pitti doivent pleurer de nous voir dans leurs palais riais je
Quand de loin je vis une jeune femme que j’observais
Qui est ce … me chuchota une napolitaine soit eleonora
-Une amie de Marie du moins une dame
Celle-ci possédait de beau cheveux et de loin j’aperçu la capello . *Ah non non * De cette manière j’avançais vers ma première vue qui venait de se penchée
Mes pieds accélèrent et ma robe du moins son jupon flottait et j’aperçu un cadavre d’enfant . !
Mes yeux se fermèrent et je repensé au guerres de religion horrible de mon enfance . Mon sang se glaça et mes oncles recroit dans ma chair me firent mal . Je repris mon calme , les mains droite en avançant. Je m’approchais et mis une main sur la vivante
-Que dieu est pitié de son âme , Florence est peu sur … dis je avec désaroie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giulana di Sorra
Admin
avatar

Messages : 33
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/03/2011
Localisation : Florence

MessageSujet: Re: Un meutre {RP de rencontre}   Mar 17 Mai 2011 - 9:53

Une de ses informatrices lui avait annoncer la nouvelle. Elle enfila vite fait une robe des plus simple. a bas l'étiquette. Giulana était consiente que son rôle aller devenir plus dur. La sécurité de Marie se résumer à faire attention a ses fréquentations et à se qu'elle ne se noit pas dans L'Arno.

Annalisa! venez!

Cria t elle à sa secrétaire. Annalisa était bonne dessinatrice. C'était sa secrétaire et confidente. C'était elle qui se chargée d'être la femme de confiance de Giulana.

Que se passe-t-il?


On aurait trouvé un corps
. Lui chuchota elle. comme partout les murs ont des oreilles.

Elle arriva sur les lieux. Giulana adressa un bref salut à claude de Lorraine. Elle s'approcha de Battistina. elle fit signe à Annalisa d'écrire tout ce qui se disait.

Quand à tu découvert ce corps?

Sa secrétaire commençait à dessiner le visage de la jeune fille. Giulana s'approcha. Ce visage lui était familier. Il fallait faire vite prendre les preuves et faire le dessin. bientôt tout le Palais serait au courant et un prêtre viendrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
Battistina Valentini

avatar

Messages : 20
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2011
Localisation : Florence

MessageSujet: Re: Un meutre {RP de rencontre}   Mer 18 Mai 2011 - 14:53

Affreux


La Lorraine venait d'arrivée. Je lui fis un salut de la tête mais au fond de moi je la haïssais. Elle qui causait tant de mal a notre chère dauphine. Je bouillonnais intérieurement mais dès que mon regard croisait celui, froid et vide, de la jeune victime, je redevins triste. Comment pouvait-on causer autant de tort ! Et la famille! Je fermais ces yeux et lui baisais son front humide. Un froissement de tissus m'effleura. Je levais la tête et vis Giulanna me faire un petit sourire. Annalisa la suivait. Cette jeune fille me plaisait car elle était douce mais a la fois tellement courageuse !

Quand à tu découvert ce corps?

-Heu, il y a peine 10 min. Il y avait, tu sais les bruits suspect que l'on entendait parfois. Et puis elle me souffla ceci avant de mourir: Toujours plus loin et de moins en moins droit. Tu comprends ce que ca veux dire ?

Je retournais ma tête vers la jeune fille. Je me levais car mes genoux me faisait mal. Il fallait faire vite pour ne pas alarmer la cour. Je tapais un peu ma jupe pour enlever la poussière. Je fis une révérence convenable pour les trois femmes et me mis a côte d'Annalisa. Son dont pour le dessin m'impressionné et en même pas quelques minutes, elle faisait un portrait extraordinaire. Je m'approchais près de Giovanna par la suite pour entendre sa réponse et ce qu'elle avait a dire.

-N’empêche, je ne comprend toujours pas pourquoi, on peut faire cela. Tuer une si jolie et jeune fille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theelizabeth.forumgratuit.org
Luana del Campanelli

avatar

Messages : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 18
Localisation : Florence, Italie

MessageSujet: Re: Un meutre {RP de rencontre}   Ven 20 Mai 2011 - 15:16

Comme tous les jours, je me réveillais fort tard. J'avais l'habitude de dormir beaucoup. Mais cela étant évident, puisque je me couchais également fort tard. Je m'étirais les bras et je me levais. J'appelais une domestique, Anita, que j'affectionnais particulièrement. Il faut bien dire que je m'entends bien avec beaucoup de monde. Quelques sois leur rang. Je prends pitié des domestiques, même si celles de notre maison sont bien traitées par mes parents. Ceux-ci ont toujours été fort sympathique avec tout le monde. Même si certaines demoiselles m'agacent particulièrement. Anita me dit de sa voix douce et fluette :
-Mais voyons, mademoiselle, vous n'auriez pas dû vous lever sans mon aide! Avez-vous pensé à votre cheville qui vous fait encore mal?

Elle avait raison. Je peux être maladroite et distraite. L'autre jour, alors que je me promenais dans le jardin, avec mes sœurs Leïla et Mathilda, ainsi que mon frère Francesco, je fus une nouvelle fois distraite, et je ne vis pas la racine d'un arbre qui dépassait de terre, résultat : je suis tombée et je me suis foulée la cheville. Mon frère m'a porté et m'a ramené jusqu'à la maison, et m'a déposé sur mon lit. Maintenant, je boitille encore, et je dois faire attention.
-Anita, Anita. Je sais que j'aurai dû t'appeler avant. Mais je sens qu ma cheville va déjà mieux!

Aussitôt ai-je dit ces mots, que je sentis mes jambes fléchir. Anita me rattrapa au vol, et me gronda :

-Vous devez tout de même faire attention! Venez, votre bain est prêt.

Je me lavais et m'habillais de ma belle robe parme. J'allais ensuite voir mes parents. Je leur lançais un "bonjour" joyeux, mais je vis aussitôt qu'ils étaient anxieux. Je leur demandai:
-Papa, Maman? Quelque chose ne va pas?
-Hum....Nous venons d'apprendre par une domestique que le cadavre d'une jeune fille de 13 ans a été retrouvé, me répondit mon père.
-Et c'est Battistina qui l'a découvert, avec une rose dans la bouche.
-Comment? Il faut que j'y aille! Papa, puis-je y aller avec vous?
-Votre cheville vous fait encore souffrir, et ce n'est point un spectacle pour une jeune fille comme vous.
-Mais, Papa, personne ne sait qui est cette jeune fille, non? Et moi, peut-être que je la....que je l'ai déjà vu, vous savez, je croise beaucoup de domestiques.

J'avais failli dire "que je la connais", mais mon père et ma mère ne savent guère que je parle avec les domestiques.

-Et bien...Bon, c'est d'accord, mais si vous faîtes des cauchemars, ce ne sera point de ma faute! Une dernière chose : cette découverte doit rester secrète, la Cour ne doit rien savoir.
-De toute façon, la Cour finit toujours par savoir ce qui se trame, dis-je dans ma barbe.
-Comment? demanda ma mère.
-Non, rien...

Nous partîmes donc sur le champ. Lorsque j'arrivais, je vis Battistina devant le cadavre, qui parlait avec Giulana di Sorra. Il y avait aussi Claude de Lorraine. Celle-là, je ne peux pas la voir. Appuyée sur le bras de mon père, je gardais un air renfrogné. J'arrivais devant le cadavre, je faillis tomber en pâmoison. Là, sur le sol, Anastasia, la fille de ma nourrice, était morte. Je poussais un cri. Mon père perçut mon trouble, et je ne pus m'empêcher de m'exclamer :
-Oh, mon dieu, c'est Anastasia, la fille de notre nourrice, Maria!

Les dames ici présentes me regardèrent, le regard interloqué.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giulana di Sorra
Admin
avatar

Messages : 33
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/03/2011
Localisation : Florence

MessageSujet: Re: Un meutre {RP de rencontre}   Mar 24 Mai 2011 - 16:11

Giulan examiner le dessin. Quand arriva Melle de Campanelli. Elle s'exclma qu'elle la connssait. Anastasia....Mais oui bien sur! Elle et Marie était amie. Une fois La juene servante avait renversé une pile de linge sur Marie. Marie avait éclaté de rire et elles avaient commencer une bataille de linge. Mon Dieu! Marie s'entendait si bien avec elle. Comment aller-t-elle lui annonçait. Pour sur l'assassin en voualit aux Médicis! Il était connut que Marie et anastasia étaient amies! Cela avait fait jasé. Une fille du peuple et une Médicis amie. Impensable. mais les deux filles avaient brisé les abbrière et depuis deux ans elles étaient comme soeurs!


D'où la connaissez vous?

Elle jeta un regard noir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
Luana del Campanelli

avatar

Messages : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 18
Localisation : Florence, Italie

MessageSujet: Re: Un meutre {RP de rencontre}   Mer 25 Mai 2011 - 13:01

Giulana di Sorra, que j'appréciais beaucoup, me demanda :
-D'où la connaissez-vous?

Je lui répondis alors :
-Elle est la fille de ma nourrice, et il me semble qu'elle est amie avec Marie de Médicis, future reine de France, non?

Je la vis faire un hochement de tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude de Lorraine

avatar

Messages : 10
Réputation : 1
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Un meutre {RP de rencontre}   Sam 28 Mai 2011 - 17:43

je vis Battistina devant le cadavre, qui parlait avec Giulana Sorra et une autre femme dont le nom ne m’intéressait guère. Celle-ci était accompagné de mon père , me faisant penser au mien . Battistina ne me salua que par pur politesse comme à son habitude . JE détestais Marie pour le fait principal qu’elle ira peut être vivre en France alors que moi j’étais coupée des miens . du coup je me cachais derrière cette carapace qui me protégeait
-Heu-Heu, il y a peine 10 min. Il y avait, tu sais les bruits suspect que l'on entendait parfois. Et puis elle me souffla ceci avant de mourir: Toujours plus loin et de moins en moins droit. Tu comprends ce que ca veux dire

je réfléchissais au paroles de la jeune femme plus loin ... Peut être
-Son meurtrirer e travaille t'il pas au palazzo vechio ? d'ici o l'empreunte apr le plus grand coridor de la ville et à certain endroits ils n'est que biscornu et non droit rectiligne dis je avec une moue boudeuse
Si le meurtrier était de la famille desPazzi , cette famille nous haissait .... Voudrait t'il tous nous tuer , cet homme capable d'éliminer une jeune fille . Je fermais les yeux et des images de sang durant les guerres de religion vinrent à mon esprit . je crus avoir un mal aise avant de reprendre mes esprit et de sortir u évantail
-Elle est la fille de ma nourrice, et il me semble qu'elle est amie avec Marie de Médicis, future reine de France, non?
-Tous lemonde reve d'être amie avec une future reine de france , le pouvoir exitent les gens dis je froidement peut être la naine de sa grâce MArie , léonora sait quelque chose .

Je maruqais une pose
-Sur le ponte Vecchio , la nuit , il me semble que des tratactations peut nette ont lieu , Peut être apprendra t'on quelque chose ?
LES courtisans commençaient à nous observer et à avançaient
-IL faut déplacer cette pauvre jeune femme et faire diversion .
JE Regardais Guiliana
-OUi très chère , cette eau de rose est un pur délice dis je bien fort , tout haut pour dissiper la foule


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un meutre {RP de rencontre}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un meutre {RP de rencontre}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...
» Assassinat d'une etudiante haitienne en République dominicaine
» [Interdit aux -18 ans][Rumeur] Meurtres Horribles
» Saké, kleptomanie et meutre entre sorciers [Terminé]
» Jour 2 : Meutre au manoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médicis , la jeunesse d'une reine. :: Florence :: Le Palais :: Les couloirs-
Sauter vers: